Plusieurs chercheurs concluent que la canneberge prévient les infections urinaires.

85 % des cas sont dus à la bactérie intestinale E. coli.

Ce mal touche 60 % des femmes au moins
une fois au cours de leur vie.